Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Rennes : 24 personnes interpellées devant le centre de rétention de Saint-Jacques
(Le 27 juin 2008)

Ouest-France, 17:08 - vendredi 27 juin 2008

24 personnes interpellées devant le centre de rétention de Saint-Jacques

24 personnes ont été interpellées hier soir au centre de rétention administratif de Saint-Jacques de la Lande, près de Rennes. Ce groupe de personnes manifestait devant le centre quand des fumigènes ont été lancés. Ils sont actuellement encore en garde à vue.

***********

INDYMEDIA NANTES

Jeudi après midi, 24 personnes qui tentaient de s’approcher du centre de rétention de Rennes afin de communiquer leur solidarité avec les détenus, ont été tous interpellés et retenus en garde à vue à l’hotel de police de Rennes. Leur seul tort semble être de s’être manifester trop bruyamment contre le sort réservé à ces centaines de sans papier qui croupissent dans ces centres, sans aucune garantie sur leur sort ni sur leur durée de détention. Cette action aura eu le mérite de relayer la mutinerie de Vincennes et de démontrer aux détenus sans papiers que leur révolte est non seulement légitime mais également entendue à l’extérieur des grilles des CRA. Un rassemblement de soutien pour réclamer la libération des personnes ayant participé à cette action s’est tenu jeudi soir vers 23h30 devant l’hotel de police de rennes.

***********

RENNES INFHONET

22 autonomes" interpellés hier devant le Cra, une manif’ de soutien prévue cet après-midi devant l’hôtel de police

vendredi 27 juin 2008 - 13 :52

Hier, un rassemblement de personnes autonomes n’appartenant pas au collectif de soutien aux sans-papiers ou à des syndicats, associations, collectif... a eu lieu hier devant le centre de rétention vers 17h30. "22 personnes ont été interpellées", expliquent différents syndicats. Ces autonomes seraient toujours en garde à vue. Un rassemblement est prévu devant l’hôtel de police à 14h pour leur venir en soutien.

Sur place, une vingtaine de personnes se sont rassemblées. L’un d’eux explique : "On n’en sait pas beaucoup plus. 22 personnes plus deux faisaient le guet, ils sont tous non étiquetées et n’appartiennent à aucun mouvement. Ils ont décidé de mener une opération devant le centre de rétention de St-Jacques pour dénoncer la politique xénophobe du gouvernement. Ils sont restés à peine 15 minutes devant le Cra. Le temps d’allumer deux fumigènes en signe de protestation. La police est arrivée et les a interpellé. On ne sait pas comment s’est passée l’interpellation..."

La vingtaine de personnes venues se rassembler devant l’hôtel de police attend patiemment 16h45, heure où la garde à vue devrait s’arrêter. Problème, les autonomes refusent "de donner leur nom et ADN", explique-t-on devant l’hôtel de police.

Du côté du parquet, l’instruction de l’affaire suit son cours. "Il n’y a pas eu de problème particulier lors de l’interpellation, ni même lors de la garde-à-vue. Bon nombre d’entre eux, ont finalement donné leur identité". Ces personnes ont été interpellées pour "port et détention d’artifices non détonnant".

*************

INDYMEDIA NANTES

LES 22 ONT ÉTÉ LIBÉRÉS.... (et oui sinon comment je pourrais ecrire ici ? ? ?) Les 22 personnes interpellées jeudi après midi ont été relachées ce vendredi après midi vers 17h45. Ils n’ont pas faits l’objet de prélévement adn. Le motif de leur interpellation est "détention d’artifices non explosifs" (fumigènes). > Etait présents à leur sortie de l’hotel de police un certain nombre de personnes venus les soutenir. Etaient également présents des membres du collectif de soutien aux personnes sans papiers, dont l’un des leurs était également convoqué à l’hotel de police. Une plainte du ministére de l’intérieur a été déposée contre ce collectif pour outrage et diffamation contre l’autorité publique. Un rassemblement en soutien à ce collectif est prévu à Rennes samedi 28 juin place de la mairie (15h), de nombreuses personnes et organisations ont manifestées leur soutien et appellent à rejoindre ce rassemblement.

ÉPILOGUE la GAV était finalement plutot sympa malgré le sale traitement réservé d’office à ces dangereux anti-citoyens d’autonomes... des flics qui petent une durite, désemparés, totalement dépassés par la situation... Et oui imaginez 22 "anarcho autonomes" , on les appelle aussi ’khmers rouges " à Rennes, qui débarquent et refusent de donner leurs noms, refusent de se signaliser, refusent de faire des déclarations... ils n’avaient jamais vu ca... et il est vrai que ca fait toujours chaud au coeur quand les camarades crient devant le comico pour exiger ta libération ! ! ! C’est la petite revanche sur la flicaille... et oui tu souris en garde-à-vue, c’est ce qu’il y a de pire pour eux !

AUX RENNAIS ET AUX AUTRES : Venez nombreux mercredi au rassemblement devant le CRA de St Jaques à 18 Heures.

Suivant
Imprimer l'article