Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Emeutes de Vitry-Le-François : cinq jeunes mis en examen
(Le 4 décembre 2008)

Emeutes de Vitry-Le-François : cinq jeunes mis en examen

AP | 04.12.2008 | 17:13

Cinq jeunes gens soupçonnés d’avoir pris part à des violences urbaines de Vitry-le-François (Marne) dans la nuit du 14 au 15 juin ont été mis en examen pour "participation à un attroupement armé" et "dégradations volontaires" mercredi soir et jeudi matin à Reims, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Deux ont été incarcérés et trois ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Interpellés mardi à Vitry-le-François (Marne) par les enquêteurs de la Section de recherches (SR) de Reims, ces jeunes auraient reconnu pour certains leur participation active à ces violences urbaines.

Agés de 18 à 20 ans, les suspects ont été ciblés après l’exploitation de renseignements obtenus lors d’une première vague de 35 interpellations survenue le 14 octobre dernier. Dix-neuf personnes ont été mises en examen, six étant écrouées.

Saisis dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour "participation à un attroupement armé", les gendarmes tentent d’identifier la cinquantaine de personnes qui avaient participé aux violences au cours desquelles des bâtiments de Vitry-le-François et des véhicules avaient été incendiés. Elles avaient éclaté après le meurtre d’un homme de 23 ans. Son meurtrier présumé a depuis été mis en examen et écroué. Un crime qui serait lié à une affaire de stupéfiants. AP

Suivant
Imprimer l'article