Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bordeaux : Un lycéen condamné à 3 mois ferme
(Le 10 décembre 2008)

Un lycéen condamné à 3 mois ferme

AFP 10/12/2008 | Mise à jour : 19:36

Un lycéen bordelais de 18 ans a été condamné aujourd’hui, en comparution immédiate, à 3 mois de prison ferme pour violence aggravée sur un policier, en marge des manifestations qui se sont déroulées mardi à Bordeaux.

Le procureur, Jérôme Bourrier, avait réclamé 4 mois de prison ferme à l’encontre du jeune homme, un élève de lycée professionnel en terminale BEP comptabilité, qui a reconnu avoir frappé un policier en civil au visage.

Le policier cherchait à empêcher les manifestants de s’introduire dans les bâtiments d’un lycée d’enseignement général voisin du leur, lorsqu’il a reçu un coup de poing. Le représentant du ministère public a vitupéré contre le jeune homme, soulignant qu’il s’était "introduit dans un établissement qui n’était pas le sien" et "qu’il manifestait pour des raisons qu’il ignorait".

"Ce sont des violences graves et parfaitement caractérisées", a tonné Jérôme Bourrier pour justifier sa demande de prison ferme.

Maladroitement, le lycéen a expliqué qu’il n’avait pas vu le brassard de police du fonctionnaire de la Bac, qu’il avait pris pour un surveillant. Puis il a demandé s’il pouvait s’excuser.

Son avocate, Me Amélie Morin, a indiqué que le lycéen ne faisait pas l’objet d’un mandat de dépôt et pourrait bénéficier d’un aménagement de peine.

Suivant
Imprimer l'article