Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Paris : Des militants kurdes condamnés sous terrorisme pour des actions incendiaires
(Le 13 janvier 2009)

Des militants kurdes condamnés à Paris

AFP, 13/01/2009 | Mise à jour : 15:10

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné aujourd’hui onze hommes proches des Jeunesses apoïstes, une organisation de jeunesse affiliée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), à des peines allant de trois mois avec sursis à cinq ans fermes pour une série de jets de cocktails Molotov contre des bars et des lieux culturels turcs à Bordeaux en 2007.

Ils étaient poursuivis notamment pour "destruction de biens immobiliers par l’effet d’un substance explosive", "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" et "financement du terrorisme". Le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire à la suite de jets de cocktails Molotov contre des bars et des lieux culturels turcs à Toulouse et Bordeaux en mars 2007 puis à Marignane en avril, à Port-de-Bouc et à Marseille en mai.

Le tribunal a assorti les condamnations de sept des prévenus d’interdiction de territoire français (ITF) pour des durées allant de trois à dix ans, décerné deux mandats de dépôt à la barre et un mandat d’arrêt à l’encontre d’un prévenu absent qui écope de cinq ans d’emprisonnement ferme.

Suivant
Imprimer l'article