Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Evry (Essonne) : Guet-apens contre des policiers, 7 personnes devant les assises
(Le 21 janvier 2010)

AFP, 21/01/2010 à 13:28

Guet-apens contre des policiers à Évry : 7 personnes devant les assises

Le procès de sept personnes accusées d’avoir organisé un guet-apens contre la police en mars 2007 dans le quartier de Guinette à Etampes, dans l’Essonne, s’est ouvert jeudi devant la Cour d’Assises d’Evry. "Nous demandons une sanction exemplaire. Il faut arrêter la surenchère de l’usage des armes contre la police", a indiqué à l’AFP Claude Carillo, secrétaire départemental du syndicat de police Alliance. Le père de l’un des accusés, sous couvert d’anonymat, a mis en avant "un engrenage pour toujours se montrer" dans le quartier et "les grands qui entraînent les plus petits, les plus faibles".

Cinq des accusés sont détenus, les deux autres comparaissant libres sous contrôle judiciaire. Ils sont accusés notamment de "tentative et complicité de tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique" et de "détérioration ou dégradation volontaire d’un véhicule par l’effet d’une substance explosive ou d’un incendie de nature à créer un danger pour les personnes en bande organisée".

Dans la soirée du 20 mars 2007, après avoir coupé l’électricité dans le quartier sensible de Guinette à Etampes, plongeant celui-ci dans le noir, plusieurs individus y ont attiré les policiers, en conduisant un véhicule à vive allure et faisant des dérapages. Des poubelles, ainsi que cette voiture, ont été enflammées, afin de couper la circulation. Des coups de feu à la carabine ont été tirés en direction des forces de l’ordre, ne faisant qu’un blessé léger dans les rangs de la police, un agent municipal touché à la jambe. Le matin même, l’interpellation d’un homme dans le quartier de Guinette s’était mal déroulée. Sept policiers avaient été blessés.

Suivant
Imprimer l'article