Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Paris : le gymnase occupé par les harragas repris de force par la mairie
(Le 2 juin 2011)

[On notera la concomitance troublante entre l’occupation à Botzaris de l’immeuble ex-RCD il y a trois jours par les petits chefs autoproclamés du gymnase qui ont sélectionné 22 harragas (les autres sont interdits d’y rentrer) et négocié l’occupation très partielle du bâtiment avec les autorités tunisiennes, et la carte blanche donnée de fait à la mairie pour reprendre d’une main de fer le gymnase...]

Situation des Tunisiens à Fontaine au Roi, ce Jeudi 2 Juin 2011

Indy Paris, jeudi 2 juin 2011

Ce Jeudi 2 Juin 2011 à 13H00, le Gymnase Fontaine au Roi, Paris 11ième, semble être passé sous contrôle de la Mairie de Paris et de ses vigiles.. Un blocus a été mis en place à l’entrée du Gymnase avec des barrières qui laissent un passage de quelques centimètres seulement.

On aperçoit à l’intérieur un vigile.. Concrètement, suite à l"opération d’hier, on ne voit plus de soutiens à l’extérieur (et aucun à l’intérieur évidemment) et moins de Tunisiens aux alentours.. Combien y a-t-il de Tunisiens à l’intérieur ? Impossible de le savoir.. Rappelons qu’hier soir entre 21H00 et 24H00,( au même moment , 21H00,une émeute population/flics secouait le Boulevard de la Villette à quelques mètres du Gymnase Fontaine au Roi ; Voir à ce sujet l’article publié sur Indymedia Paris) la Mairie de Paris, avec un blocus par de très nombreux vigiles "Sécurité Mairie de Paris" qui ont participé activement à toute l’opération ( Tout le monde aura pu noter le malaise des vigiles face aux prises de photos qui dénotent de leur part un certain flou quand à leur participation ) ainsi qu’avec quelques "huiles", a séparé les Tunisiens en deux groupes : l’un exclu du Gymnase et l’autre ( Cent personnes ) soi-disant autorisé à y rester et inscrit sur une liste par nom de famille ; Il y aurait eu aussi distribution de mystérieux "tickets" permettant soi-disant l’entrée et la sortie du Gymnase aux titulaires..

Rappelons aussi que, vers minuit, une fois l’opération terminée les vigiles Mairie de Paris ont enfermés totalement les Tunisiens dans le Gymnase en descendant complètement le rideau de fer... Nous dénonçons ces technique de manipulations répressives dont le but paraît bien être de diviser les Tunisiens et leurs soutiens et pas de les aider.. Tout s’est fait par la force à coup de comptage, fichage, et tri de personnes ; toutes manières qui nous révoltent et semblent une atteinte supplémentaire aux droits humains les plus élémentaires, et aussi un soutien à la frange populiste du quartier Belleville/Couronnes qui exprime régulièrement sa vindicte à l’égard des Tunisiens.

Suivant
Imprimer l'article