Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Paris : perquisition et arrestation de Samir
(Le 25 avril 2007)

Rassemblement devant le centre de retention de Vincennes pour la liberation de Samir

Mardi 24 avril, lors de perquisitions dans des maisons occupees, la police a arrete un camarade sans-papiers. Ceci vient temoigner, une fois de plus, du climat de terreur que l’Etat essaye d’installer, en passant par des rafles massives et une pression continue sur les lieux d’activites politiques subversifs.

Le meme jour, une centaine de personnes s’est rassemblee devant le commissariat rue Riquet dans le 19eme ou il etait detenu. L’avenue de Flandres a ete bloquee pendant une heure et demi, ce qui a eu pour effet de repousser le transfert de Samir au centre de retention de Vincennes, mais malheureusement pas sa liberation immediate. Pour enfermer et expulser une personne, l’Etat met les moyens : importante escorte policiere et de nombreux gardes mobiles pour proteger le commissariat et pour « l’accueillir » à Vincennes.

Samir a ete direct isole et interroge dans un bureau jusqu’a minuit, enchainant sur une journee d’interrogatoire politique au commissariat.

Comme toujours, l’ambiance est rude a Vincennes : des retenus finissent une greve de la faim sans rien obtenir ; hier, deux retenus ont fait une tentative de suicide, l’un d’entre eux s’est fait mechamment tabasser pour lui faire passer l’envie de resister, et place en cellule d’isolement.

Samir est enferme dans le nouveau centre de retention de Vincennes. Renforce suite à l’incendie de cette prison par les retenus, il est plus moderne et plus propre et permet surtout d’empecher toute resistance collective. Les moyens que l’Etat met dans la retention des sans-papiers ne cessent d’augmenter : plus de cameras, plus d’isolement.

L’Etat s’applique a ecraser les sans-papiers qu’il cree et les consequences sont souvent une vie a raser les murs et travailler la peur au ventre. Samir a toujours lutte contre cet etat de fait en militant pour la liberte de circulation, la fermeture des centres de retention et denonçant toutes les conditions de vie degueulasse qu’impose la France.

Liberation de Samir

Fermeture de tous les centres de retention

Des papiers pour tous ou pas de papiers du tout

Manifestation au centre de retention de Vincennes. RDV 19H a Joinville-le-Pont RER A

Samir passera jeudi devant le juge des libertes au 35bis du Palais de justice de Cite.

le mercredi 25 avril 2007 à 14h09

Sources : http://paris.indymedia.org/article.php3 ?id_article=80022&id_mot=73

Suivant
Imprimer l'article